Advance - En B+ - Iota 2

Demandez notre meilleur prix

Plus de détails

En stock Paratroc - livraison immédiate

3 500,00 €

4 090,00 €

Fiche technique

Catégorie - Parapente .EN B+
Pratique - Parapente Hike & Fly, Performance
Allongement 5,6
Niveau dans la Catégorie Moyen
Finesse 11+
Poids 4,8 kg
Inconvénients -

Description

envoyer un email pour obtenir notre meilleur prix

Iota 2 est en démo dans toutes les tailles chez Paratroc

Test en vol dès que possible

Si la série des IOTA est encore toute jeune, elle a rapidement trouvé sa place sur le marché et dans le ciel, à partir de 2015. Résumé de Norbert Aprissnig, l’éditeur du magazine Thermik, dans son rapport d’essai de l’époque : « Nous allons la revoir, la IOTA, dans les classements des diverses compétitions XC ! » La suite lui a donné raison. À la fin de la saison 2015, Michi Müller et son aile EN/LTF-B haut de gamme montaient sur la plus haute marche du podium de la compétition suisse de vol de distance, et finissaient à la troisième place du FAI World XC. Par ailleurs, le Polonais Lukasz Prokop a parcouru 385 km au Brésil, avec une IOTA. Bref, cette nouvelle série a connu des débuts fulminants ! Lors de la construction de ce nouveau modèle, il était important pour nous de développer une aile qui perpétue la renommée de la série encore jeune des IOTA, et qui réponde aux nombreuses attentes. Nous sommes persuadés qu’avec la IOTA 2, nous y sommes parvenus. Tu trouveras nos principaux arguments dans cette présentation du produit.

La IOTA 2, c’est la fusion entre les technologies issues du développement de la SIGMA 10, synonymes de performances améliorées, et les exigences importantes de la classe EN/LTF-B en termes de sécurité. C’est pourquoi la nouvelle aile intermédiaire haute performance d’ADVANCE séduit par son extraordinaire finesse à travers les masses d’air agitées, avec une absorption maximale des turbulences. Avec 59 cellules et un allongement à plat de 5.6, la IOTA 2 reste une IOTA – aucun doute. Pour le pilote, cela signifie un pilotage en toute détente et un maximum de performances, disponibles à tout moment.

En termes d’exigences envers le pilote, la IOTA 2, aile intermédiaire haute performance, se situe précisément entre l’EPSILON 8, aile intermédiaire de base, et l’aile sportive SIGMA 10, homologuée EN-C. Comme la dixième génération de la SIGMA se situe à nou - veau en milieu de classe EN-C, la IOTA 2 tient une place encore plus importante au sein de la palette ADVANCE. Désormais, la répartition des dif férents modèles de parapentes dans les dif férentes classes est encore plus homogène et idéalement adaptée aux besoins des pilotes.

Comme le modèle précédent, la IOTA 2 est équipée des suspentes haute qualité non gainées Edelrid Magix Pro. Nous avons fait d’excellentes expériences avec ce produit, en matière de maniement et de longévité. Ces suspentes high-techs sont très résistantes à l’allongement ; de plus, en termes de résistance résiduelle et aux pliures, elles sont bien supérieures aux suspentes gainées conventionnelles. Elles sont aussi très faciles à entretenir et, grâce à une double enduction, extrêmement résistantes aux influences extérieures.

tech data advance iota 2

Avis Paratroc - Rapport d'Essai PARATROC en vol de la ADVANCE IOTA 2
(config: iota 2 25 + PROGRESS 3, secours SQR 100, ptv = 88kg)

La petite sœur s'est fait un nom … Autant la Iota 1 semblait être une Sigma amortie, autant cette Iota 2 affirme sa personnalité ludique et ses qualités de vol.

Livrée avec Sac de portage, sac interne, mini manche à air et ripstop (l'accélérateur n'est plus fourni avec l'aile chez Advance, mais avec les sellettes)


le sac :

comfortpack 3 le meilleur sac de portage du marché - le pilote peut choisir entre 100-115-130 ou 145 litres, selon le type de sellette ou la vie qu'il traine derrière lui :D
le 130L va très bien avec une Success 4 ou une lightness 2, avec une axess 3 air (ou une airbag), le 115L est parfait même avec casque, vario, eau, combi,.... car le sac est profilé comme les sellettes advance.

Pour ce vol test, j'ai essayé la progress 3 réversible dont le portage est identique au nouveau comfortpack. La progress 3 est bluffante de tenue pour ce poids (3,5kg) – seul bemol, le sac est compact et oblige à bien plier la voile dans le compress bag voir de mettre le casque à l'extérieur (dans le filet prévu pour)

infos techniques

allongement = 5,6 (iota 1 = 5,5)

poids taille 25 (80-100kg) = 4,8KG

caissons = 59 (idem Iota 1)

pas de plage étendue mais 5 tailles au lieu de 4 : finalement une 21 m² pour les poids plume !!!


voilure :

ouverture bord d'attaque type shark nose, bouche arrondie sur 2 caissons sauf au centre (3 caissons) , les 4 derniers caissons sont fermés ; double joncs de +/- 40 cm en bord d'attaque, pas de joncs en bord de fuite mais bien en partie arrière C-D, galon en tissu en bord d'attaque (plus léger que le mylar)
en bord de fuite, le galon reste en polyester mais assez fin, habituelle ouverture velcro pour vider les brindilles en stabilo, . A noter, la plume ne se finit plus intrados coussu sur extrados (en pointe) mais avec une piece plate (comme un inter-caisson). 
bandes de rigidification (renfort internes) sur toute l'envergure à mi corde et au niveau des D, également entre les caissons non suspentés de chaque ligne. 

élévateurs :

fins type sigma 10, élargi aux points d'accroche (3cm) pour éviter qu'il tourne autour du mousqueton, PETITS maillons d'élévateurs avec pièce moulée en plastique pour bloquer les suspentes.

A' de couleur rouge pour faire les oreilles.

Nouveau Système d'accélérateur : 2 poulies à roulement à billes Ronstan + possibilité d'adapter la course en fonction de la taille du pilote + système SPI (jauge de graduation de l'accélération marquée sur les D)

anneau céramique sur les B + bordelette sur les C, cet anneau de renvoi force le profil a suivre les A lors de l'accélération , donc meilleure performance accélérée,

poignée de pilotage sur les C pour corriger la trajectoire en transition sans dégrader le profil.


Freinage :

plus de renvois à anneaux en stabs mais plusieurs pattes d'oie qui assure un freinage plus ample en créant une pince. Adieu les anneaux céramiques qui ont créé quelques problèmes d'usure prématurée de la drise de frein > on a les mêmes poulies métalliques que sur la Sigma 10.

suspentage :

3 lignes basses (10 suspentes basses stab compris) les C se dédoublent en haut, pattes d'attaches habituelles, suspentage non gainés mais assez gros (idem sigma 10) 
au niveau des maillons, les suspentes sont gainées et épissurées (sur 5 cm et 50 cm pour le stab) donc beaucoup mieux pour l'usure. suspentage intermédiaire partout mais très court.

Démêlage :

hyper facile, aucune accroche , démêlage en un coup de poignet. RAS

Décollage :

écope homogène et régulière, Malgré ll'absence de vent, on sent bien la voile, très bonne prise en charge. RAS

En vol : 

garde de 10 cm, action immédiate et précise... c'est ce qu'il manquait à la Iota 1, qui avait selon moi un côté élastique comparé à la Sigma 9.
Comparée à la sigma 10, plus amortie mais avec une perf équivalente. Comparée à l'Epsilon 8, plus d'énergie mais rassurante pour le pilote qui a un peu d'expérience.

La Iota 2 n'est plus une Sigma amortie ! Elle est presque tout aussi précise, elle est un peu moins amortie que la Iota 1 mais reste dans les B+ saine à piloter. La commande est légère mais pas aussi précise que la sigma.

La vitesse semble très proche de celle de la Sigma 10. Face au vent en transition, la Sigma fera quand même la différence.

Manœuvres : 

tangage : facile a provoquer et facile à temporiser , plus d'énergie que la Iota 1

oreilles: A' qui font des oreilles assez grandes qui se rouvrent automatiquement. facile !
Roulis : quasi pas d'inertie en départ de virage, ensuite accélération progressive et franche (pas de sentiment de se faire scotcher dans la sellette mais tu sens qu'elle a des watts), sortie sans réel shoot. 

virage thermique facile à cadencer et très plat (idem Sigma 10)

Note générale = 5/5 

Lors du test de la Iota 1, je me demandais si elle n'était pas un produit marketing pour le pilote qui a peur de voler en EN C.... les mentalités ont changé et Advance nous a développé une aile unique qui a sa personnalité et qui ravira les pilotes à la recherche d'une aile cross docile et performante.


La Iota 2 s'adresse aux pilotes loisirs ayant une expérience en thermique qui désire le supplément d'âme et de performance pour avaler les kilomètres en cross.

Vu mon ptv, j'aurais pu voler la 23 pour mais la 25 en milieu de fourchette va très bien … cette Iota 2 tourne tellement bien qu'il n'est pas nécessaire de la charger.


A essayer absolument, également pour le marche et vol.

Accessoires

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...