Niviuk - Ikuma

IKUMA MATATA

Plus de détails

En stock Paratroc - livraison immédiate

2 628,33 €

3 166,67 €

Fiche technique

Catégorie - Parapente .EN B
Pratique - Parapente Performance
Allongement 5.7
Niveau dans la Catégorie Exigeant
Voile Standard
Poids 4.9 KG
Atouts ESSAI A VENIR
Inconvénients ESSAI A VENIR

Description

Livraison gratuite en UE + prix pack 2 ou 3 produits : aile, sellette, secours

Pensez à prendre la carte VIP :

  • 3% de remise supplémentaire sur tous vos achats neufs

  • livraison gratuite sans minimum

sportive B+ de Niviuk

Chez Paratroc, vous obtenez une remise immédiate pour une aile ou un pack, il suffit de mettre le ou les produits dans le panier pour connaître la remise.
Avis Paratroc - Essai Paratroc de la Niviuk Ikuma : Ikuma matata !
Rapport d'Essai en vol de la Niviuk Ikuma (config: taille 25 / 80-100kg, avec axess 3 air , ptv = 95kg)
livrée avec sac de portage 175 L = énorme et peu confortable , accélérateur, ripstop et clip pour maillons  
 
Soyons clair, j'ai testé la Hook 4 qui est très amortie, j'attends de cette Ikuma qu'elle soit la petite sœur de l'Artik 4 plutôt que la grande sœur de la Hook 4... je ne vais pas être déçu !
 
Voile au sol :
bord d'attaque type shark nose rapporté (coussu en extrados), 5,7 d'allongement, bouches arrondies à chaque caisson, 6 caissons fermés en plume, bord de fuite galonné en tissu avec ouvertures pour vider le sable ou les brindilles. design dans la lignées des dernières Niviuk, nom de modèle écrit au centre intrados + moustaches à 3 couleurs. L'aile est superbe ! La construction est propre et simple comme souvent chez niviuk.
 
L'extrados est en Porcher 38gr et l'intrados en Dominico 35 gr, en taille 80-100kg (25m²), l'aile affiche 4,9kg nue ! C'est un poids plume qui ravira les pilotes de cross comme les adpetes du Hike and Fly.
Une Advance lightness 2 + secours xlight et vous partez avec 10kg sur le dos ! 
 
Suspentage :
Elevateurs fins à 3 branches et demi (un maillon B') avec poignées sur les arrières pour le pilotage en transition , poulies à roulements pour le speed system, la même poulie pour le frein. Je ne suis pas fans de ces poignées arrières même si elles peuvent être utiles, cela fait du « chni » dans les élévateurs et on peut faire sans.
Poignée semi rigide agréable en prise directe, en dragonne ou en tour de frein. Attache magnet avec guide rond habituel chez Niviuk. 
Comme pour la Hook 4, Niviuk a choisi de mettre un étage intermédiaire de suspentes partout sur la Ikuma, alors que la tendance est de le supprimer … cela leur permet probablement de mieux répartir les points d'ancrage qui sont assez peu nombreux finalement. Les C se divisent en haut en C/D. 
Le suspentage est non gainé : les basses en aramid sont gainées au niveau du maillon afin d'éviter l'usure du frottement, intermédiaire non gainé et étage supérieur light en dyneema.  le démêlage est une formalité, l'aile donne une impression de légèreté et de simplicité. En bouchon, on porte une plume ! 
 
Décollage Niviuk Ikuma :
A Tenerife, je n'ai pu décoller que par vent modéré à fort : sensation de facilité et de légèreté. Petite tendance à gonfler les bouts d'ailes avant le le centre, comme l'Artik 4.
Sans vent, il faudra bien s'appliquer. Par vent fort, elle n'arrache pas mais doit être maîtrisée comme toute aile. La prise en charge est excellente. J'ai l'impression d'être sous une Artik 4 un peu moins allongée.  
 
Niviuk Ikuma en vol :
La garde est correcte, la commande est directe et précise. L'aile en transparence montre des renforts entre les caissons non suspentés et un bande complète au sur toute l'envergure. La voile est joueuse, ludique, précise... un régal en petites conditions comme dans le thermique. L'aile a tout de sa grande sœur l'Artik 4, même son défaut : une homogénéité un peu gâchée par les bouts d'ailes ont tendance à toujours vouloir attaquer, créant du lacet : l'aile « saucissonne » un peu en conditions fortes.
La voile est très saine, et répond au doigt et à l’œil. Le plané est excellent, l'attaque face au vent et en thermique sont très bons et l'accélération vraiment top (avec peu d'effort, ça avance sans trop dégrader) L'état de surface m'a semblé très bien fini (contrairement à ce que j'ai pu voir sur la Hook 4 testée) 
 
Manoeuvre :  
>>> virage thermique : l'entrée en virage est précise et directe sans être agressive, sans hésitation, c'est la grande qualité de l'Ikuma. Le virage se cadence facilement au millimètre. Accélérée, l'aile file en dégradant peu.  Cette Ikuma est à mettre entre les mains de pilotes avertis qui aiment une aile vivante (plus nerveuse qu'une Iota, elle est dans le même style qu'une U-turn Blacklight ou une nova Mentor 4) 
 
Les conditions ne m'ont pas permis de faire les habituels exercices en air calme : virage dynamique, oreilles, tangage, amorce de parachutale,... que je ferai dès que possible. 
 
Note générale = 4/5
Cette Ikuma est une bête de course pour les pilotes qui veulent une aile cross certifiée en B mais, ne nous trompons pas, il s'agit plus d'un étalon sage que d'un mulet survitaminé. Il faut donc un vrai Caballero pour la maitriser.
Légère, ludique et performante, elle s'adresse aux pilotes expérimentés qui ont des centaines d'heures de vol en thermique , aux pilotes qui volent déjà avec une B milieu, et qui veulent plus de performance ou à ceux volant en EN C qui veulent descendre en B+. 
Cette Ikuma est un réel bonheur en vol... Ikuma matata
 

Accessoires